Tourisme Quiberon

Vous aimez la nature sauvage ? Un territoire marqué par une Histoire riche de plusieurs milliers d’années ? Des plages de sable fin immenses et superbes ? Voir la mer se déchaîner et s’écraser sur les rochers ? Alors la Presqu'Île de Quiberon est l’endroit qu’il vous faut pour passer des vacances réussies. Pour 3 jours ou plusieurs semaines, partez à la découverte de la Côte Sauvage.  Tournée vers l'ouest, elle s'étend sur 8 kilomètres depuis le Château Turpault qui en marque l’entrée jusqu'à la Pointe du Percho. Sans cesse malmenée par la mer et les vents, elle ne cesse d’être fouettée par les vagues qui viennent se fracasser bruyamment sur les falaises escarpées. Au fil des siècles et de l’érosion, une multitude de criques, récifs, grottes et arches s’y sont creusés. Il vous faudra attendre la marée basse pour y accéder. Attention aux distraits de ne pas se laisser prendre par la marée montante… Les falaises offrent elles aussi de magnifiques balades. Recouvertes d'herbes rases sur lesquelles fleurissent l'oeillet et l'armérie maritimes, elles sont une merveille notamment au printemps. En parcourant ainsi la Côte Sauvage, vous découvrirez l’ancien Vivier– une anfractuosité naturelle entre les rochers qui a pu contenir jusqu’à 20 000 crustacés -, le Trou du souffleur – depuis lequel selon la légende, on entendrait les gémissements du diable… -, mais aussi la fontaine de Port Kerné, la pointe de Kervihan où affleurent les fortifications d'un camp néolithique, Port Bara et sa grotte à visiter à marée basse, la plage de Port Blanc nichée entre les dunes et les falaises, la Pointe du Percho et enfin, la Pointe de Beg en Aud. Si le panorama sur le large est splendide, la baignade quant à elle est interdite car dangereuse du fait des lames de fond.  « Prudence est mère de sûreté » !